Gynécologie

spacer

> Coelioscopie

La coelioscopie (ou laparoscopie) est une technique chirurgicale mini-invasive pratiquée au niveau de l’abdomen. Cette intervention est rendue possible par l’utilisation d’une petite caméra (coelioscope). Elle peut être pratiquée à visée diagnostique ou opératoire.
La coelioscopie permet d’effectuer une grande partie des interventions gynécologiques autrefois réalisées par laparotomie (ouverture de l’abdomen).
L’intervention est pratiquée en dehors de la période des règles, en première partie du cycle chez la femme non ménopausée; à tout moment chez la femme ménopausée.
Réalisée sous anesthésie générale la coelioscopie est pratiquée par un chirurgien au bloc opératoire. La coelio-chirurgie présente de nombreux avantages par rapport à la chirurgie classique : diminution de la douleur, du risque infectieux, du risque d’éventration, de la taille des cicatrices, de la durée d’hospitalisation et d’arrêt de travail… Comme toute intervention chirurgicale, la coelioscopie comporte certains risques, heureusement très rares : risque hémorragique, risque infectieux, risque de perforation d’un organe de voisinage, phlébites, embolie pulmonaire…
L’hospitalisation dure de 2 à 5 jours et un arrêt de travail est généralement prescrit pour 2 à 4 semaines. Une ordonnance d’antalgiques est prescrite pour quelques jours. Les activités sportives peuvent être reprises deux mois après l’intervention.
Si le patient suspecte une complication (fièvre, douleur anormale, saignement anormal, vomissements…) le patient devra immédiatement reprendre contact avec son chirurgien.

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices