Gynécologie

spacer

> Troubles des règles

Définition

Les règles ou menstruation, représentent la manifestation la plus visible du cycle menstruel de la femme.
Elles consistent en la désagrégation de la couche superficielle de l’endomètre en l’absence de grossesse, véhiculée par des pertes de sang plus ou moins abondantes, qui seront évacuées par le vagin. Ce saignement dure généralement trois à cinq jours mais, il peut s’arrêter chez certaines femmes après deux jours ou se prolonger jusqu’à sept à huit jours.

Avant de parler de troubles des règles, il importe donc de faire la part des choses et de ne s’alarmer que lorsqu’il s’agit d’un fait nouveau d’apparition plus ou moins récente. C’est la modification des règles par rapport à ce qu’elles sont d’habitude qui doit faire consulter. Ces troubles des règles peuvent s’exprimer différemment.
Les règles abondantes sont des hyperménorrhées, les règles abondantes et prolongées sont les ménorragies, les règles espacées des spanioménorrhées, les règles peu abondantes des oligoménorrhées. Enfin, les métrorragies sont des hémorragies utérines survenant en dehors des règles, les méno-métrorragies sont des règles abondantes accompagnées d’hémorragies utérines survenant au cours du cycle.

Différentes pathologies

Les causes de ces modifications menstruelles sont nombreuses :

  • une anomalie de la grossesse (fausse couche, grossesse extra-utérine)
  • les anomalies liées à une tumeur (fibromes, cancers..)
  • une endométriose
  • une tumeur de l’ovaire (kystes de l’ovaire, cancer de l’ovaire…)
  • une infection génitale chronique, une maladie de la coagulation…

Lorsqu’une femme se plaint d’un trouble récent des règles, le premier réflexe est d’évoquer la grossesse.
Dans le cas de règles plus abondantes ou plus importantes, la hantise reste la grossesse extra-utérine (grossesse située en dehors de l’utérus, le plus souvent dans une trompe).
Les fausses couches sont également causes d’hémorragie.
Dans la majorité des cas, il s’agit fort heureusement d’une cause bénigne : hyperplasie de l’endomètre (augmentation de volume) avec desquamation prolongée et incomplète de la muqueuse utérine.

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices