Gynécologie

spacer

> Obésité

Facteur important de morbimortalité (action sur les maladies et le risque de décès) l’obésité représente un véritable fléau de la société actuelle.
En gynécologie, ses conséquences sur la fertilité et la contraception sont sévères : infertilité, résultats décevants des méthodes d’assistance à la procréation, fausses couches spontanées, malformations congénitales, complications des grossesses, diminution de l’effet des contraceptifs oraux, difficultés obstétricales.
Ces conséquences sont généralement corrigées par une perte de poids obtenue par le biais de méthodes médicochirurgicales et comportementales (psychothérapie, relaxation, pose d’un anneau gastrique..). Désormais, la place de l’obésité comme favorisant de cancers a été mise en évidence dans différentes études (cancer du sein, cancer de l’endomètre).
Enfin, il ne faut pas oublier que l’obésité rend les actes chirurgicaux plus difficiles et plus dangereux (difficulté de réaliser une coelioscopie chez une femme obèse).
Avant de répondre à une demande de contraception ou d’assistance médicale à la procréation (AMP) le gynécologue devrait donc participer, avec les spécialistes adéquats, à une prise en charge de cette obésité.

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices