Gynécologie

spacer

> Dilatation et curetage

Le curetage consiste à retirer le contenu de l’utérus gravide (qui contient l’embryon), à faire une abrasion de l’endomètre à visée thérapeutique et/ou diagnostique et à faire de simples prélèvements de l’endomètre à but diagnostic.

Technique

Cet examen se fait à l’aide d’une curette (instrument en forme de cuillère). Dans certains cas, le chirurgien est obligé de dilater le canal du col utérin en introduisant des bougies de diamètre de plus en plus grand jusqu’à obtention de la dilatation désirée.
D’une durée d’environ trente minutes, le curetage se passe au bloc opératoire, le plus souvent sous anesthésie locale légère.

Indications

Le curetage est pratiqué :

  • à la suite d’une fausse couche ou d’une IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) incomplètes (curetage évacuateur)
  • en cas de métrorragie importante nécessitant une intervention urgente (curetage hémostatique et diagnostique)
  • en cas de métrorragie ou ménorragie qui ne menacent pas la vie mais nécessitent de mettre en évidence la pathologie de l’endomètre qui les provoque (curetage biopsique ou diagnostique).

Après l'intervention

Après l’intervention, la femme présente des saignements qui persisteront environ une semaine puis s’estomperont.
Les mesures d’hygiène et la surveillance sont identiques à celles de toutes interventions gynécologiques (voir hystéroscopie).

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices