Gynécologie

spacer

> Hystérectomie abdominale totale et ovariectomie

L’hystérectomie abdominale totale est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever tout l’utérus, par voie abdominale.
Il s’agit le plus souvent d’une hystérectomie simple associée à une salpingo-ovariectomie bilatérale (ablation des deux ovaires et des deux trompes de Fallope).
Cette intervention est généralement celle qui est choisie lorsqu’il existe un cancer de l’endomètre, une volumineuse masse pelvienne ou des adhérences.

Technique

Pour pratiquer une hystérectomie abdominale, une incision de 10 à 15 cm est pratiquée dans le milieu de l’abdomen (incision verticale ou horizontale, plus esthétique dans les poils pubiens). Cette large incision permet au chirurgien de mieux voir la cavité pelvienne.
L’hystérectomie abdominale totale se pratique sous anesthésie générale et l’intervention exige une hospitalisation de quelques jours. L’intervention peut durer jusqu’à deux heures et la convalescence dure généralement 6 à 8 semaines.

Après l'intervention

Il faut s’attendre à des douleurs abdominales et à des saignements.
Des analgésiques sont généralement prescrits pour la douleur et des antibiotiques pour prévenir l’infection.
Les femmes qui subissent une ablation des ovaires en même temps qu’une hystérectomie sont ménopausées (si elles ne l’étaient pas avant) avec tous les troubles que cela comporte, notamment bouffées de chaleur.
Lorsque l’utérus est enlevé, il existe un risque de prolapsus (descente) d’autres organes, notamment la vessie ou le colon.
L’hystérectomie ne modifie pas la possibilité, ni la qualité des rapports sexuels, mais il est préférable d’attendre la visite post-opératoire (un mois après) pour reprendre l’activité sexuelle. La reprise d’une alimentation normale se fait dans les deux jours suivant l’opération. La sortie a lieu entre le 3ème et le 7ème jour post-opératoire. Les douches sont possibles quelques jours après l’opération, mais il est recommandé d’attendre 3 semaines avant de prendre un bain.
Après le retour à domicile, si des douleurs, des saignements, des vomissements, de la fièvre, ou toute autre anomalie apparaissent, il est indispensable d’en informer votre médecin.

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices