Gynécologie

spacer

> Laser vulve

Les avantages du laser au niveau des lésions de la vulve sont indéniables, car il permet une mutilation beaucoup moins importante qu’un acte chirurgical.
En effet, les principales qualités du laser dérivent de ses propriétés biologiques, notamment l’absence de destruction des tissus au-delà de l’impact. Cela assure une excellente cicatrisation et l’absence quasi-complète de douleurs post-opératoires.

Indications

Le laser peut être utilisé en vaporisation au niveau de lésions vulvaires, comme traitement palliatif pour les cancers de la vulve qui ont récidivé ou surviennent chez des malades très âgées inopérables, ou comme traitement curatif des lésions intraépithéliales de la vulve ou des condylomes acuminés souvent secondaires à des infections à papillomavirus.
Ce traitement est réalisé sous anesthésie locale.
Le laser peut également être utilisé pour réaliser une vulvectomie partielle ou radicale (ablation de la vulve) lorsqu’existe un cancer de la vulve, en raison du caractère peu douloureux des interventions dans la période post-opératoire immédiate et d’une meilleure cicatrisation.

Après l'intervention

Les règles d’hygiène post-opératoires sont également la règle, avec absence de douche vaginale, de bains et de rapports sexuels pendant 1 mois (voire plus selon la cicatrisation).
Le taux de récidive des lésions est élevé, nécessitant un suivi à long terme.

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices