Gynécologie

spacer

> Résection à l'anse diathermique

La résection à l’anse diathermique est une intervention qui consiste en l’ablation ou l’exérèse de couches de cellules anormales sur le col avec un instrument tranchant fonctionnant à l’électricité que l’on appelle anse diathermique.

Technique

Ce traitement de quelques minutes se fait au cours d’une colposcopie (la deuxième après celle qui a permis de mettre en évidence par biopsie les cellules anormales).
L’application de lugol facilite la délimitation des contours avant de débuter le traitement, puis le col de l’utérus est gelé à l’aide d’un anesthésiant liquide pour diminuer les douleurs. Par la suite, le médecin procède à l’exérèse de la lésion. Les prélèvements de tissu seront déposés dans un contenant puis acheminés au laboratoire pour y être analysés.

Après l'intervention

Des pertes jaune beige de quantité variable peuvent survenir dans les jours suivants le traitement, ainsi que des pertes sanguines.
Habituellement de courte durée et peu abondantes, les pertes sanguines peuvent persister quelques semaines. Rarement, elles peuvent être aussi abondantes qu’une menstruation pour quelques jours.
Afin de permettre une meilleure cicatrisation de la plaie, les relations sexuelles sont contre-indiquées pendant 1 mois, ainsi que les douches vaginales et les tampons.
En cas de saignements importants, de fièvre supérieure à 38° et de douleurs importantes dans le bas ventre, la femme devra reprendre contact avec son médecin.

Dernière mise à jour le 09/04/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices